"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

vendredi 7 juillet 2017

La lanterne des morts de Janine Boissard

Lecture en partenariat : un grand merci à Gilles Paris pour cette découverte.

La présentation de l'éditeur :

Lila et Adèle sont sœurs. Belle, brillante, passionnée, Lila ne rêve que de mener la grande vie. Hélas elle est victime de bipolarité, cette terrible maladie où le meilleur côtoie le pire. Adèle est douce, tendre, responsable.

Les années passant, de lourds soupçons pèsent sur Lila. Autour d’elle, plusieurs événements tragiques, toujours liés à des affaires d’argent. Mais sans jamais la moindre preuve.

Voyant sa sœur s’attaquer à celui qu’elle aime, les yeux d’Adèle s’ouvrent enfin. Menant une discrète enquête, elle découvre la vérité. Mais cela suffira-t-il à sauver Vivien ?

C’est dans les beaux paysages du Périgord Noir, où flottent les arômes de truffe et de bon vin, que se passe cette histoire de famille comme Janine Boissard excelle à les raconter, mêlée d’un suspense qui ne faiblit jamais.

Avis 

Sept ans séparent Adèle et Lila et leurs caractères respectifs creusent encore l'écart entre les deux sœurs.  Autant Adèle est calme et réfléchie, autant Lila est exubérante et emportée.  Dès leur petite enfance, Adèle est passionnée par l'héritage familial, la truffe; Lila rêve plutôt de s'amuser.  Depuis toujours pourtant, Adèle est fascinée par cette sœur tellement brillante.

Mais c'est la maladie qui explique le comportement instable de Lila: l'adolescente souffre de bipolarité.  A la mort de leur mère, elle part vivre chez sa marraine à Bordeaux et profite de sa liberté.  Le temps passe et les deux sœurs suivent des chemins bien éloignés : Lila en Espagne menant une vie de fête auprès d'un mari très épris et Adèle à la tête du domaine familial, espérant l'amour de Vivien un ami d'enfance, qui dirige avec brio la propriété viticole voisine.  Lorsque Lila réapparaît subitement, la situation entre les deux sœurs semble avoir évolué...


Un caractère instable et imprévisible, des secrets trop longtemps tus, le poids des traditions, un style sensible et délicat et, pour couronner le tout,  une région magnifique comme écrin à une histoire de famille difficile à lâcher : le suspense est là et l'angoisse monte.  Sans vouloir trop y croire car cette Lila semble si vive et charmante et Adèle est si douce... Pour découvrir les surprises que réserve le duo formé par Adèle et Lila, il ne reste qu'à vous plonger dans les mystères du Périgord Noir en compagnie de la lanterne des morts.

2 commentaires:

Karine a dit…

Pour entendre parler du Périgort... peut-être!

Violette a dit…

oui, il ne me reste plus qu'à ... d'autant plus que je n'ai toujours pas lu cet auteur!