"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

jeudi 13 avril 2017

Winter people de Jennifer McMahon


Lecture en partenariat : merci au  Livre de Poche pour cette lecture passionnante !

Le résumé de l'éditeur :

« J’avais aussi compris qu’il valait mieux éviter de la contrarier. Tantine s’emportait vite et n’appréciait guère qu’on la contredise. Quand quelqu’un refusait de la payer, elle versait une poudre noire tirée d’une de ses bourses en cuir sur sa maison en marmonnant d’étranges incantations. (…)
— S’il te plaît, réponds-moi, Tantine. Est-ce qu’on peut faire revenir les morts ? ai-je insisté en jetant une poignée de têtes-de-violon dans son panier.
Elle m’a dévisagée longuement de ses petits yeux noirs, la tête penchée.
— Oui, il y a bien un moyen. Les rares qui le connaissent le transmettent à leurs enfants. Et puisque tu es ce que j’ai de plus proche d’une fille, je te transmettrai le secret. »

Et si l'amour était vraiment plus fort que la mort ? Et si l’on avait la possibilité de ramener de l'au-delà l'être qu’on aime le plus au monde ?

Un suspense terrifiant pour un sujet grave. Une histoire qu’on ne peut lâcher et qui nous plonge dans l’effroi.

Avis 

West Hall dans le Vermont : un endroit qui a connu des jours tragiques et de mystérieuses disparitions au fil des années.  Ainsi, la mort mystérieuse de Sara Harrison Shea et son mari, Martin, peu après la mort de leur fille Gertie au début du XXe siècle. Si cet épisode est bien connu, c'est parce que Sara tenait un journal depuis publié.  Quelques pages manquent encore et  les suppositions les plus folles courent à ce sujet.

A notre époque, Ruthie et Fawn y vivent avec leur mère : un matin, celle-ci a disparu et les filles fouillent la maison à la recherche d'indices.  Elles vont ainsi mettre à jour le passé soigneusement caché par leurs parents.

Mêlant le passé du temps de Sara et l'enquête de Ruthie et Fawn, ce roman emmène le lecteur dans un récit mi-policier, mi-fantastique.  Le ton est donné d'emblée avec l'enfance de Sara et au fil des pages, la tension se fait plus insistante, un peu malsaine.  L'ambiance est captivante et les pages tournent sans que l'on s'en rende compte.


Le récit se dévide, devenant plus mystérieux, plus sombre.  Les voix se succèdent mais toutes font entendre le même son : de vieux secrets de famille qu'il vaudrait mieux oublier.  Une intrigue savamment distillée et un intérêt jamais démenti : une excellente découverte !

Aucun commentaire: