"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

dimanche 19 février 2017

Birthday cake



C'est carte blanche aujourd'hui chez les Marmitonnes, j'en profite pour vous montrer une jolie surprise : un gâteau d'anniversaire magique !

Sous la garniture de crème au beurre, une oeuvre de Barbouille : un banana bread et beaucoup de patience !




logogourmandises2017



Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.

jeudi 16 février 2017

L'enfant et le bonsaï de José Campanari et Lozano Luciano


Lecture en partenariat : 
merci aux éditions Belin pour cette jolie lecture !

La présentation de l'éditeur : 

"Comment devenir grand quand on est petit comme un bonsaï ?"

Yoshi est petit comme un bonsaï.  Il aime que sa maman s'occupe bien de lui,  jusqu'au jour où...

Avis : 

Tout petit, Yoshi apprécie beaucoup l'attention que lui porte sa maman.  Il aime également observer son voisin qui soigne son bonsaï et s'identifie à cet arbre nain.  Le jour où il se rend compte qu'il existe d'autres arbres qui vivent sans soin, dans la nature, il décide de tout faire seul.


Dans ce bel album aux illustrations japonisantes et agréablement vintage, l'auteur mêle la vie de Yoshi et celle du bonsaï.  La nature est omniprésente : sauvage ou domestiquée, elle s'invite partout, jusque dans la vie de Yoshi adulte.  Ses couleurs et son entrain donnent de la bonne humeur au récit, au diapason de la vitalité du petit garçon qui veut grandir plus vite.  Un ouvrage tendre et pétillant !

dimanche 12 février 2017

Quiche lorraine



Voici, tout en saveurs, la réponse à la devinette d'anniversaire de Syl : Quiche lorraine donc pour les Marmitonnes ce dimanche !

Ingrédients : 50 cl de crème fraîche - Sel, poivre, muscade - 4 jaunes d'œufs - 2 œufs entiers - 250g de lardons fumés - 1 pâte brisée ou feuilletée

Préparation : 

  1. Préchauffer le four et y mettre votre plat à tarte recouvert de la pâte. Piquez la pâte avec une fourchette au préalable. Sortir au bout de quelques minutes seulement, juste quand la pâte aura commencé à jaunir.
  2. Battre les œufs au fouet, puis ajouter la crème et battre légèrement. Laisser reposer quelques minutes. Assaisonner sans mettre trop de sel (le lard est toujours bien salé !).
  3. Faites revenir les lardons quelques minutes dans une poêle.  Étaler une couche de lardons sur la pâte. Verser la préparation sur les lardons.
  4. Faire cuire une bonne vingtaine de minutes au four à thermostat 7.




logogourmandises2017



Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.

vendredi 10 février 2017

On est tous faits de molécules de Susin Nielsen

La présentation de l'éditeur :

Stewart, carrément « geek », a perdu sa mère il y a deux ans.

Son père ayant entrepris de refaire sa vie, voilà qu’ils emménagent chez Caroline et sa fille. Véritable star de son collège, jolie et franchement snob, Ashley ne voit pas la cohabitation avec ces deux ringards d’un bon œil et prend tout de suite son nouveau « frère » en grippe. Pour ne rien arranger, lorsqu’elle découvre que son père est devenu homosexuel, c’est le pompon ! Comment elle, qui avait tout pour plaire, pourra-t-elle désormais affronter le regard des autres ? Stewart, le gringalet je-sais-tout, pourra-t-il l’aider à voir les choses autrement ? Le texte construit à deux voix alterne entre le récit écorché vif et cérébral de Stewart, et celui, plus superficiel mais hilarant, d’Ashley.

Avis

Stewart est un adolescent surdoué de 13 ans mais qui souffre de troubles relationnels.  Depuis le décès de sa mère, il vit avec son père et son chat Schrödinger et s'est construit un cocon fait de souvenirs et de rituels.  

Aujourd'hui pourtant, une page se tourne car ils emménagent chez Caroline, la nouvelle amie de son père.  Ce sont deux univers qui sont ainsi réunis et vont devoir cohabiter; la partie n'est pas gagnée d'avance : Caroline a une fille, Ashley, tout à l'opposé de Stewart.

C'est avec  le plus grand plaisir que j'ai retrouvé la plume de Susin Nielsen et ses personnages si attachants : Stewart est irrésistible et déconcertant.  L'univers qu'il s'est construit après la mort de sa mère le rassure et lui apporte un confort appréciable.  Pourtant, il n'hésitera pas à le remettre en cause.  Face à lui, Ashley est la peste par excellence.  Le hasard réunit les deux enfants dans la même classe et les aléas du quotidien vont les obliger à faire plus que cohabiter.

L'auteur leur laisse la parole tour à tour, chacun amenant son point de vue dans un texte drôle et sensible.  Dans ce récit, les termes tolérance et altruisme occupent une place de choix face aux mauvaises surprises de l'existence.  Un ouvrage tendre et émouvant !

jeudi 9 février 2017

Cavale de Virginie Jouannet


La présentation de l'éditeur :

Jeanne a oublié deux heures de sa vie. Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé. À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang. Avant cela, rien. Jeanne doit retrouver la mémoire. Vite. Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit. Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

Avis : 


Jeanne s'est réveillée à côté de son compagnon, mort, ensanglanté : il a été poignardé et elle ne se souvient de rien.

Désireuse de retrouver la mémoire et voulant échapper à de mystérieux appels anonymes, elle fuit et s'installe dans un hôtel dans le Sud.  En cherchant ses souvenirs, peu à peu, elle revoit sa propre enfance et comprend que sa fuite y trouve son origine.

Outre les souvenirs de cette nuit funeste, Jeanne est, en fait, à la recherche de son identité : elle livre au lecteur ses interrogations, ses doutes, les souvenirs qui s'égrènent...  Autour d'elle, la tension monte : même loin, elle se sent en danger et se méfie de tout le monde.

Implacablement, Virginie Jouannet construit un thriller psychologique dans lequel s'enferre Jeanne et ne manque pas d'y inclure le lecteur.  Un bon moment lecture !


dimanche 5 février 2017

Paella à la viande


C'est quartier libre ce dimanche chez les Marmitonnes: j'en profite pour mettre un peu de soleil à table avec une paella.  Une recette basique sans fruits de mer qui ne sont pas appréciés de tous, un plat simple mais délicieux.

L'équipe fête aujourd'hui son anniversaire, déjà 5 ans de gourmandise et de bonne humeur.  Pour l'occasion, Syl nous propose un petit concours et nous a concocté un nouvel logo.


Ingrédients pour 6 personnes :

600 g de riz long spécial paella - 500 g de poulet - 100 g de chorizo - 500 g de tomates - 1 poivron vert - 1 poivron rouge - 2 oignons - 500 g de petits pois frais - 1.5 l de bouillon de volaille - huile d'olive - 3 gousses d'ail - 2 doses de safran - sel, poivre

Préparation:

  1. Faire cuire le poulet et le couper en petits morceaux.
  2. Cuire les petits pois à la vapeur.
  3. Couper les tomates et enlever les pépins. Couper les poivrons en dés, les oignons et l'ail. 
  4. Dans un plat à paella, faire chauffer un petit verre d'huile d'olive.
  5. Faire revenir les poivrons pendant 5 minutes puis ajouter l'oignon, l'ail, le riz, le safran. 
  6. Puis ajouter les tomates. Laisser mijoter pendant 10 minutes.
  7. Incorporer le poulet et le chorizo et ajouter le bouillon et les petits pois, poivrer et saler.
  8. Porter à ébullition puis diminuer à feu doux. 
  9. Couvrir et laisser cuire 20 minutes en remuant de temps en temps.




logogourmandises2017



Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : chez  Asphodèle, Sandrion, Louise,  Syl, Hilde et Marion.