"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut."
Cicéron

samedi 16 décembre 2017

Nils, Barbie et le problème du pistolet de Kari Tinnen et Mari Kanstad Johnsen

La présentation de l'éditeur 

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Nils, et s’il parvient à souffler les bougies d’un seul coup, Papa lui promet qu’il pourra choisir ce qu’il veut dans le magasin de jouets. Mais en faisant cette promesse, Papa ne se doute pas que Nils a un rêve très précis : avoir une Barbie… Et ni la pression de son père pour qu’il choisisse un pistolet en plastique, ni la terreur que lui inspire Bo, une brute de son âge qu’il croise dans le magasin, ne le feront changer d’avis…

Avis 

Nils fête ses cinq ans : l'occasion d'une virée au magasin de jouets avec Papa.  Nils pourra y choisir ce qu'il veut et il a une idée bien précise du jouet de ses rêves. Qui ne sera pas forcément au goût de Papa...

Peu importe, Nils est bien décidé et prêt à se battre pour avoir le dernier mot.

Vif, coloré, animé par une mise en page dynamique, cet album aborde avec intelligence et humour les stéréotypes sexistes et la pression qui les accompagne.  Une lecture amusante et nécessaire !





lundi 11 décembre 2017

Blanc comme neige






Ma participation aux lundis photos du Challenge Il était cinq fois Noëlcette semaine, le thème est : Chaleur.

Joliment mis en valeur sur fond vert, terriblement craquant...








Challenge Il était cinq fois Noël

dimanche 10 décembre 2017

Etoiles de Noël


Les Gourmandises fêtent Noël avec le challenge nordique de Cryssilda et Il était cinq fois Noël de Chicky Poo et Samarian : voici un dessert de Noël finlandais, une recette très simple et délicieuse.  


Ingrédients:

500 gr de pâte feuilletée - 150 g de confiture ou marmelade de prune ou pruneau.


Préparation:

  1. Etaler la pâte feuillettée sur 2 à 3 mm d'épaisseur et la couper en 10 carrés de 10 cm de côté. Dans chaque carré, découper avec un couteau bien effilé une entaille partant de chaque angle en direction du centre sur 3 cm de longueur.
  2. Replier un coin sur deux vers le centre. Bien appuyer sur le bout des ailettes ainsi rassemblées pour les agglomérer. Déposer sur le centre de chaque étoile une cuillère à café de confiture de prune.
  3. Mettre au four préchauffé à 225° pendant 15 à 20 minutes; elles vont gonfler et dorer jusqu'à devenir joliment appétissantes.  




Une préparation pour le challenge Décembre Nordique




Pour découvrir les autres préparations de Syl  et sa brigade : rendez-vous ici.

jeudi 7 décembre 2017

Quand l'amour s'invite à Noël de Tara Taylor Quinn

La présentation de l'éditeur :

A Noël, tous les miracles sont permis. 

Depuis sa plus tendre enfance, Marybeth confie ses joies et ses peines à James, son grand amour épistolaire. Il est la personne qu’elle aime le plus au monde, le seul qui la connaît vraiment, celui sur qui elle peut compter. Mais voilà, James refuse de la rencontrer, de peur de briser la magie qui s’opère entre eux. Aussi est-elle bouleversée lorsque Craig, un séduisant inconnu, fait irruption dans sa vie. Lui, c’est un homme de chair et de sang, qui éveille en elle des sentiments inédits, une attirance irrépressible. 

Dès lors, et à mesure que le séjour de Craig se prolonge à L’Orangeraie, sa maison d’hôtes chaudement décorée pour les fêtes, Marybeth est partagée entre les deux hommes de sa vie. Qui de James ou de Craig saura faire basculer son cœur ?... 

Avis : 

Entre James et Marybeth, tout commence par un drame: les deux enfants font connaissance par l'intermédiaire d'un service de soutien d'aide aux victimes qui les invite à correspondre.  Un échange qui se poursuit et reste épistolaire au fil des ans.  Pourtant Marybeth voudrait tant rencontrer celui qui est devenu son confident mais James refuse.

Aujourd'hui tous deux sont adultes et ont une existence confortablement établie.  Ainsi, Marybeth loue des chambres d'hôtes et attend pour Noël Craig, un nouveau locataire.

Séduite par la couverture et l'ambiance de Noël, je me suis lancée dans cette lecture.  Le récit commence par une correspondance entre les personnages et cet échange revient ponctuellement au fil du roman, un point que j'aime retrouver dans un roman. Ensuite, le décor planté, j'ai pensé que nous étions loin d'une romance banale, ce qui n'était pas pour me déplaire non plus.


Pourtant rapidement, je me suis ennuyée et j'ai insisté pour mener ma lecture à son terme.  L'héroïne, Marybeth, semble franchement naïve et plutôt à l'écart des réalités de l'existence. D'un autre côté, certaines répliques m'ont paru impossibles, voire ridicules : pas moyen de prendre au sérieux un homme qui parle ainsi...  Ces détails assemblés, j'ai poursuivi ma lecture jusqu'au dénouement final, et sa surprise mais je termine tout de même ma lecture sur une note peu enthousiaste.






Une lecture pour le challenge Il était cinq fois Noël

mercredi 6 décembre 2017

Dans mes petits souliers...





Voici le moment d'envoyer notre lettre au Père Noël pour le Challenge Il était cinq fois Noël : on dira que j'ai été bien sage...









Challenge Il était cinq fois Noël

Le centre de la Terre d'Anneli Furmark

Une découverte de l'auteur en LC avec Syl qui a lu Un soleil entre des planètes mortes : son billet est ici.

La présentation de l'éditeur :

En Islande, on raconte depuis la nuit de temps des histoires de personnes qui disparaissent sans laisser de trace, happées par la nature ou par les puissances magiques de l’île. Axel, un jeune Suédois de 16 ans ne croit pas à ces balivernes, et il est particulièrement remonté contre sa mère qui l’a obligé à participer à un voyage en Islande avec son petit ami Toralf qu’Axel n’apprécie guère. L’ado aurait de loin préféré partir en Thaïlande, ou rejoindre son père pour des vacances en Grèce... 

Coincé avec les deux adultes, l’ado mal dans sa peau prend son mal plus ou moins en patience. Le trio parcourt le pays et ses extraordinaires paysages, sa nature violente et spectaculaire, pendant que Toralf tente de nouer contact avec l’adolescent renfermé. Trois longues journées au cours desquelles Alex et Toralf se prennent le bec en permanence. Mais le voyage va tourner court suite à un dramatique incident, alors même que Toralf commençait a réussir à communiquer avec Axel...

Avis :

L'Islande : la concrétisation d'un rêve pour Toralf mais la perspective d'un voyage ennuyeux pour Axel.  Entre l'adolescent et le nouveau compagnon de sa mère, Marie, le climat est plutôt épineux et les occasions d'accrochages fréquentes.  

Un fossé sépare les générations que les légendes islandaises, la sensibilité de Marie et les casques audio ne peuvent combler.  De loin en loin, le charme d'un site sauvage et superbe les réunit mais la paix est généralement de courte durée.

Le dernier jour, le trio programme une visite, sur les conseils d'un touriste américain : une périple à la conclusion inattendue.

Dans un décor superbe et impressionnant, Anneli Furmark aborde les relations parents-adolescents, elle y mêle la magie des paysages islandais et crée ainsi une atmosphère spectaculaire.  Le voyage est très plaisant à suivre, il donne envie de poursuivre la découverte de l'Islande et de sa beauté rugueuse.  

En parallèle, les relations entre Axel et Toralf fluctuent, rappelant le jeu du chat et de la souris jusqu'au point culminant des dernières pages.  Un beau roman graphique marqué par la force de la nature et le poids des relations humaines.




mardi 5 décembre 2017

Snjór de Ragnar Jónasson

La présentation de l'éditeur :

Siglufjördur, ville perdue au nord de l’Islande, où il neige sans discontinuer et où il ne se passe jamais rien. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Mais voilà qu’un vieil écrivain fait une chute mortelle dans un théâtre et que le corps d’une femme est retrouvé, à moitié nu, dans la neige. Pour résoudre l’enquête, Ari Thór devra démêler les mensonges et les secrets de cette petite communauté à l’apparence si tranquille.

Avis 

A peine diplômé de l'école de police, Ari Thór se voit proposer une affectation à Siglufjördur, un village isolé, loin de tout.  Récemment installé avec Kristin, sa fiancée, il n'hésite portant pas et accepte ce poste dans un endroit réputé pour son calme. 

En effet, Ari Thór réalise rapidement que son travail sera plutôt tranquille et seul, il peine à trouver ses marques.  La mort accidentelle d'un écrivain local apporte un peu d'animation mais la vie reprend rapidement son cours.  Par contre, lorsqu'une femme est agressée et laissée pour morte dans son jardin enneigé, Ari Thór cherche à faire éclater la vérité, peu importe l'apparente placidité de Siglufjördur.


Avec Snjór, Ragnar Jónasson nous entraîne dans une ambiance un peu oppressante, dans ce village isolé par la neige.  Les mensonges et les secrets  pèsent d'autant plus lourd dans cette petit communauté.  Une atmosphère qui détient sur Ari Thór, mal à l'aise avec cette sensation d'enfermement et désireux de s'affirmer et de trouver sa place dans ce nouveau travail.  Il doit également affronter des problèmes personnels, partagé entre Kristin et Ugla, rencontrée à  Siglufjördur.  

Sur fond de neige, d'où le titre, une intrigue solidement construite et un volet humain bien fourni : une série plaisante à suivre !